Uber interdit en Allemagne, contesté en France ?

Uber continue d’étendre ses services dans de nombreuses villes à travers le monde, aidé en cela par les plus de 300 Millions d’Euros levés auprès de différents investisseurs et notamment de Google. C’est finalement une sorte de révolution peu anticipée dans le monde du transport de voyageur en milieu urbain, jusqu’alors monopole des taxis dans la quasi totalité des villes.

La résistance des taxis s’organise un peu partout et on l’a vu en France, aboutit à des non sens tels que la fameuse loi (morte dans l’oeuf) des 15 minutes imposés dans la prise en charge aux chauffeurs VTC.

Uber il est vrai est souvent borderline dans sa manière d’adresser le marché : dernière création polémique en date, Uber Pop qui se repose sur des particuliers souhaitant arrondir les fins de mois pour effectuer les transferts, se référant à la pratique du co-voiturage. Cette pratique est très contestable et contestée, du fait d’une part que le co-voiturage est une activité à but non lucratif (mais censé participer aux frais induits par le voyage), mais aussi et surtout parce que les particuliers en question ne sont pas soumis à charge contrairement aux auto entrepreneurs, artisans et autres acteurs enregistrés en société.

Uber de son côté, invoque une activité non pas de transport, mais de logiciel ou de plateforme d’intermédiation.

C’est pourtant sur cette ambiguité que c’est appuyé un tribunal de Francfort pour interdire l’activité d’Uber en Allemagne. Evidemment, Uber avec ses moyens colossaux, fera vraisemblablement appel de cette décision et continueront de lutter contre les lobbys de taxis pour imposer leur modèle.

En France aussi évidemment, Uber fait grincer et se lever les syndicats de taxis. Là encore le discours est rôdé : nos chauffeurs sont ceux qui effectuent le transport et nous ne sommes qu’une plateforme technique d’intermédiation. Pourtant, il est de moins en moins rare de trouver des chauffeurs Uber en quête d’activité un peu mieux rémunérée et surtout en journée, Uber étant surtout concentré sur la nuit. Et il n’est pas non plus rare de voir des chauffeurs présenter des cartes Atout France au nom.. d’Hinter France SAS dont le Président n’est autre que … le Président d’Uber France.



L’ACTUALITÉ CITY-BIRD

Des scooters électriques pour vos trajets en ville !

Dans des villes de plus en plus congestionnées, des alternatives aux modes de transport traditionnels voient le jour. Citybird, conscient des enjeux écologiques de notre société, a décidé de proposer à sa clientèle une offre dans l’air du temps suite à l’intégration de la startup Felix : les taxi-scooters électriques (BMW C-Evolution). Une offre électrique dans l’air […]

Remontées de file en deux roues : bientôt un cadre légal ?

L’expérimentation de la remontée de file en deux roues prendra place durant ce mois de septembre. La circulaire à destination des préfets sur les zones concernées est cependant libre d’interprétation. Vous en trouverez ci-dessous les grandes lignes : Les véhicules en 2 ou 3 roues supérieur à 50cc seront les seules à pouvoir circuler entre […]

Journée sans voiture à Paris le 27 septembre. Prenez un taxi moto !

En vue de la prochaine conférence internationale sur le réchauffement climatique qui se tiendra en décembre sur la capitale, la maire de Paris Anne Hidalgo souhaite montrer l’exemple en matière de lutte contre la pollution par cette opération. Cette action se déroulera le dimanche 27 Septembre de 11 à 18 heures. Les cinq zones interdites […]

citybird est noté9,6/10selon 738 avis clientsAvis-Vérifiés